Bouquetin femelle

Sortie hier au Creux du Van dans le canton de Neuchâtel en Suisse pour photographier des bouquetins. Au niveau du temps, nous avons eu de la chance, un samedi plus ou moins ensoleillé, alors que la veille il pleuvait et aujourd’hui également. Il y a environ quinze individus qui vivent dans la région. Nous n’en avons vu que deux. Une mère et son petit. Ci-dessous le portrait de la mère, vous pouvez voir sons fils sous la page faune suisse.

Bouquetin femelle au Creux du Van

Les bords du Lac de Der

C’est le « lever des grues » qui a motivé mon voyage, ainsi que le festival international de photo animalière et de la nature de Montier-en-Der.

Le séjour « échappée ornithologique sur les bords du Der » est organisé par Escursia. http://www.escursia.fr/

Notre guide, Gérard Rolin est un ornithologue passionné qui vit dans la région.http://birder.fr/

Nous avons eu l’occasion de voir le lever des grues avec un lever de soleil magnifique. En tout, nous avons vu une septantaine d’espèce différente d’oiseaux, dont certaine rareté telle que la mouette pygmée.

L’architecture locale est très intéressante, tout particulièrement les églises en pans de bois.

Le séjour était judicieusement placé avant le festival.
https://www.photo-montier.org/

Attente à l’aube le passage des grues

Passage des grues au lever du jour au lac de Der

Rouge-gorge peu farouche

L’église en pans de bois de Lentilles

Vol de grues au clair de lune

Ragondins près du lac de Der

Je suis allée dans la région du lac de Der pour voir le lever des grues et le festival de Montier en Der.  Des grues, j’en ai vues une quantité impressionnante. De belles photos également.

Un article sur les grues suivra ultérieurement.

Là, j’ai envie de vous présenter la famille de ragondins que j’ai observée à l’étang de La Horre qui se situe à 10 km du Lac de Der.

Le coquillage que le jeune ragondin mange est un anodonte (anodonta anatina). Ce coquillage peut atteindre 20 cm et vivre plus de 100 ans lorsqu’il ne croise pas le chemin d’un ragondin.

La maman à sa sortie de l’eau

Ragondin femelle scrutant l’horizon

Jeune ragondin désirant jouer avec son frère

Jeune ragondin mangeant un coquillage (un anodonte)

Ambiance automnale

Glands, châtaignes, hérissons et fruits à terre créent l’ambiance automnale.

J’aime bien la similitude entre le hérisson et la bogue de châtaigne.

J’ai eu très plaisir à rencontrer cet hérisson. Il semble avoir moins goûté ma présence. Il a commencé à positionner sa tête de côté en feintant d’être mort.  Je me suis donc éloignée afin de le laisser tranquille. Il est resté immobile encore environ une minute, puis il s’est remis à trottiner.

Hérisson photographié au crépuscule

Chêne pédonculé avec gland

Bogue de châtaigne

Papillon sur une pomme

Mante religieuse

Superbe sortie dans la campagne genevoise. Au départ, nous sommes sortis pour aller photographier le martin-pêcheur. Nous l’avons vu. Un beau trait bleu en dessus de l’eau. Nous rentrions, quand quelqu’un a proposé d’aller voir la mante religieuse. Nous en avons vu deux qui étaient tout à fait d’accord de prendre la pose.

Moment magique avec un chamois

J’étais assise au milieu des myrtilliers en train de photographier des chamois en contrebas lorsque soudain celui-ci est apparu juste devant moi. Il est arrivé d’abord un peu méfiant, m’a vu et a considéré que je ne représentais pas un danger. Quand il s’est paisiblement couché juste à quelque mètre, j’ai vécu un moment magique. J’avais le sentiment d’être en communion avec la nature. Cela n’a duré qu’une minute, une minute d’éternité.

Un peu sur le qui-vive !

Estimation du danger

Heure de repartir

Chamois qui paît paisiblement

Le kamasutra des coccinelles

L’année au même endroit, j’avais vu pour la première fois un couple de coccinelles. Je sais maintenant où les repérer, car j’ai vu quelles plantes elles aiment. Celles-ci sont restées bien 5 minutes. À certains moments, il n’y avait plus trop d’action. Puis cela reprenait de plus belle, ce qui a créé quelques flous 😉

Floraison

Le printemps tarde cette année. Entre deux nuages, j’ai photographié ce magnifique arbre (prunus incisa) en pleine floraison dans le parc du Musée de l’Ariana à Genève.

Arrivée (enfin !) du printemps

Floraison

Délicates petites fleurs blanches

Arbre en fleur – prunus incisa

Désalpe de Charmey

La désalpe de Charmey est l’une des plus grandes de suisse romande. Avant de descendre de l’alpage, les vaches sont lavées, brossées et pour certaines parées de fleurs ou, plus rare, de petits chapeaux de pailles. En général, les chiens qui accompagnent ce genre de manifestation sont des bouviers bernois, mais il y a des exceptions !
http://www.desalpe.ch/

Enfants avec habits d’armaillis

Descente des alpages

Parade d’un chihuahua et perplexité d’une vache

Fromagerie de Charmey

Courchevel – Le Lac Bleu

Pour se rendre au Lac Bleu, il faut prendre la télécabine des Verdons au départ de Courchevel 1850. À l’arrivée, vous allez sur votre droite et longez un chemin relativement étroit qui part dans les hauteurs. Après une cinquantaine de minutes, peu avant le lac, il y a une sorte de « cascade » de rochers qui semblent très verts comparés les autres pierres, c’est là, qu’avec un peu de chance, vous pourrez observer des marmottes. J’en ai vu trois, une adulte et deux jeunes.

Le long du chemin en direction du Lac Bleu

Jeune marmotte

Le Lac Beu

Vue en redescendant du Lac Bleu